Effets biologiques



possibles dus aux hautes fréquences - Hyperfréquences


Les ondes à haute fréquence utilisées dans le domaine des radars, de la
télécommunication et de la téléphonie mobile, semblent avoir des effets
biologiques non thermiques et athermiques potentiels plus ou moins nocifs
sur les plantes, les insectes et les animaux, ainsi que sur l’organisme 
humain en cas d’exposition.

De plus en plus d’études indépendantes montrent l’existence de risques réels pour la santé.

Les effets biologiques sur la santé dépendent de:

  -  la fréquence
  -  l'intensité des champs
  -  la distance de la source
  -  la protection utilisée
  -  de l'âge, etc...

Les effets biologiques possibles  sont:

Neurologiques: maux de tête, mémorisation et concentration difficile

Sommeil non récupérateur, nausées, picotements, fatigue chronique, 
stress, angoisses, dépression, etc. 

immunitaire: disfonctionnement du système immunitaire, affaiblissement
des défenses naturelles, prédisposition aux infections, etc.

Hormonaux: production perturbée de mélatonine, sérotonine et 
d’autres neurotransmetteurs, ...

Cardiovasculaires: palpitations, arythmie, tension, hémorragies, etc.

Auditifsacouphènes, pression des tympans, etc.

Oculaires: douleur, pression, baisse de la vue, cataracte, etc.

Cutanés, musculaires et articulaires: rougeurs, inflammations, douleur
chronique, sensation de cuisson
 interne, etc…






 
Blandine Bigeard - Bertho / sarl aegid - Siret n°478 586 324 00038 - Chambéry (73) - tél 06 15 92 48 52